Patrimoine

La Municipalité s'est engagée dans une démarche de préservation de son patrimoine immobilier, mobilier et administratif.

Vignette

De nombreuses restaurations ont été entreprises ces dernières années:

Immobilier

  • Restauration du mur d'enceinte de la Mairie

Le mur d’enceinte était en très mauvais état : les tuiles du faitage étaient quasiment toutes cassées et le jointoiement des pierres était à reprendre à certains endroits car il avait été restauré en ciment par le passé. Le projet consistait donc à remettre le mur à pierres vues.

Ce chantier a été réalisé fin 2015/début 2016 par Initiatives 77 qui est une agence départementale d’insertion (association). Elle a pour objet principal de favoriser l’insertion des Seine-et-Marnais en difficulté. C’est le retour à l’emploi qui est recherché dans le cadre de la mise en œuvre de chantiers d’insertion.

  • Restauration du lavoir

Les équipes de l’Association Initiatives 77, qui avaient procédé à la rénovation du mur d’enceinte de la Mairie, se sont ensuite attaquées à la restauration du lavoir. Les travaux qui ont duré plusieurs mois avaient commencé en mars 2016.

Les travaux consistaient en :

  • piquetage des murs extérieurs pour enlever les tags et les réparations antérieures faites en ciment,
  • création des nichoirs à oiseaux directement dans la pierre,

L’enduit à la chaux est fait selon une technique ancestrale.

  • réalisation d’un drainage à l’extérieur pour prévenir le retour des moisissures,
  • réfection de la charpente,
  • démoussage du toit,
  • remplacement des tuiles abîmées,
  • reconstitution des étendoirs - séchoirs,
  • réfection des berges du ru en aval du lavoir.
  • Restauration extérieure de la Mairie

La toiture, les terrasses, de nombreux encadrements, les enduits et la peinture des menuiseries de la mairie avaient bien besoin d'une réfection. Les infiltrations d'eau notamment generaient des détériorations dommageables pour le bâtiment. Les travaux se sont étalés  sur plusieurs mois. Leur coût s'est élèvé à 284 000 euros. La région en a subventionné 15%.

  • Restauration du Monument aux Morts

Le monument aux morts, œuvre du sculpteur Louis de Monnard (1873-1939) a retrouvé son éclat grâce à un nettoyage complet. Les inscriptions et les trois stèles ont subi un rechampissage, opération visant à faire ressortir les ornements du fond sur lequel ils sont peints, soit en marquant les contours, soit en les peignant d'une couleur différente de celle du fond. Le nom d’un soldat mort pour la France pendant la guerre 1939-1945 a été rajouté à la liste existante : son nom GOUNTIAGUI, son prénom Chabi Bouya (GOUNTIAGUI C.B sur la stèle). Le soldat Gountiagui est né en 1917 au Bénin, ex-Dahomey. La date exacte de naissance est inconnue. Il était tirailleur de première classe au 57ème régiment d’infanterie coloniale. Il est mort le 15 juin 1940 aux environs de Bois-Le-Roi, lors de l'offensive allemande et enterré le 7 juillet 1940 dans le cimetière de Bois-Le-Roi où il repose.

Administratif

  • Restauration des registres des actes communaux

La commune de Bois-Le-Roi s’est engagée dans une démarche de sauvegarde de son patrimoine administratif. De nombreux registres de délibérations et d’arrêtés datant du XIXe siècle (les plus anciens datent de 1837) ont subi une lente détérioration due aux manipulations par les services ou les administrés et par manque d’entretien. Afin de préserver ces documents qui conservent une partie de l’histoire de Bois-Le-Roi, la Municipalité a décidé d’engager un processus de restauration et de conservation des registres communaux. Ces registres ont donc fait peau neuve à raison de 4/5 registres par an. Durant la restauration, les registres concernés ne sont de fait plus consultables, emmenés par le restaurateur pour une durée de 4 mois. Pour éviter toute détérioration future liée aux manipulations, l’ensemble de ces registres a été numérisé et sera à l’avenir consultable sur ordinateur.